le monde sera beau
Ce blog se veut être une recherche d'articles de presse et de vidéos de gauche.

Blogs et sites préférés

· 94 citoyens
· a gauche pour de vrai
· ami jacques tourtaux
· amis Robespierre
· anicet le pors
· azo
· Bernard Dupin
· blog André Chassaigne
· blog astouric
· blog de Paul Jorion

Voir plus


manif
front-de-gauche
front-de-gauche.jpg
Rechercher
Derniers commentaires

je pense qu’on y voit de plus en plus clair au contraire. le vent dans l’histoire à toujours fini par tourner,
Par pierreinfosactu, le 24.07.2014

les petits et grands cons à l' origine du vandalisme à barbès et à sarcelle ont rendu un grans service à holla
Par georgeslondiche, le 21.07.2014

« l'humanité devra mettre un terme à la guerre, ou la guerre mettra un terme à l'humanité. » de john fitzger
Par causes, le 20.07.2014

test
Par test, le 14.07.2014

« la guerre est un mal qui déshonore le genre humain. » de fénelonhttp:/ /causes.center blog.net
Par causes, le 13.07.2014

Voir plus

Articles les plus lus

· la une du canard enchainé du 22 août 2012
· La Banque centrale européenne bloquée par les Indignés
· Non à tout hommage officiel au général Bigeard
· Québec : Tous nus dans la rue! contre les frais de scolarité
· Ainsi squattent-il dans les entrailles des squats

· Décès de Patrick Edlinger, figure marquante de l'escalade
· Un musée « nostrum » pour Marseille
· blog melenchon
· la une du canard enchainé du 18 mai 2011
· Le parcours si singulier de Daniel Cordier
· article du canard enchainé
· Vous avez signé la pétition en solidarité avec la grece
· cgt dcns toulon
· Roxane Decorte (UMP) doit démissionner (Ian Brossat)
· Une signature citoyenne : le droit aux soins pour tous

Voir plus 

Statistiques

Date de création : 31.03.2011
Dernière mise à jour : 31.07.2014
12531articles


Odette-et-son-chien
Odette-et-son-chien.jpg
022
022.jpg
bastille
bastille.jpg
Images
toulon
Rubriques

>> Toutes les rubriques <<
· Abeilles (1)
· Abjection (2)
· Accidents (1)
· Accord (13)
· Affaires (38)
· Afghanistan (13)
· Afrique (122)
· Afrique du nord (17)
· Afrique du Sud (5)
· Agriculture (27)
· Algérie (28)
· Alimentation (9)
· Amérique centrale (9)
· Amérique du Sud (25)
· Amiante (12)
· Amnesty International (1)
· Amnistie (5)
· Angela Davis (4)
· Architecture (1)
· Argentine (1)
· Asie (8)
· Assassinats, meurtres (9)
· Assemblée nationale (46)
· Attentats (10)
· Austérité (144)
· Avocats (1)
· Banditisme (2)
· Banlieues (9)
· Banques (29)
· Belgique (11)
· Bibliothèques (5)
· Bourgeoisie (15)
· Braderie (1)
· Brésil (2)
· Bruxelles (6)
· Bulgarie (1)
· Campagne électorale (53)
· Capital (43)
· Catastrophe (1)
· Catastrophes naturelles (6)
· Centrafrique (20)
· CGT (140)
· Changement (6)
· Cheminots (24)
· Chine (14)
· Chômage (38)
· Cinéma (11)
· Citoyenneté (3)
· Commerce (2)
· Commune de Paris (3)
· Communication (4)
· Concurrence (12)
· Conditions de travail (1)
· Conflit social (164)
· Conscience de classe (5)
· Consommation (1)
· Construction Navale (1)
· Contestations (13)
· Contraception (4)
· Contre le fascisme (16)
· Contrôle (18)
· Corse (1)
· Crimée (12)
· Crise (46)
· Cuba (4)
· Culture (367)
· Cyclisme (3)
· Cynisme (6)
· Décentralisation (8)
· Décès (25)
· Délinquances (5)
· Délocalisations (4)
· Démagogie (12)
· Démission (1)
· Démocratie (33)
· Dénonciations (3)
· Désaccords (11)
· Disparition (31)
· Dividendes (3)
· Documentaire (2)
· Drogues (9)
· Droit du travail (29)
· Droits de l'homme (1)
· Eau bien commun service public (4)
· Echec (10)
· Ecologie (48)
· Economie (88)
· Education Nationale (54)
· Effet boule de neige (3)
· Egalité (9)
· Egypte (46)
· Elections (74)
· Emeutes (1)
· Emplois (86)
· Energie (17)
· Enfants (7)
· Enfumage (105)
· Equateur (1)
· Esclavage (4)
· Espagne (57)
· Espoir (6)
· Etats Unis (102)
· Etrangers (6)
· Europe (84)
· Evasion fiscale (3)
· Exploitation (2)
· Expulsion (16)
· Faillite (6)
· Faits divers (26)
· Famille (8)
· Fascisme (13)
· Favoritisme pour les patrons (18)
· Femmes (54)
· Fête (7)
· Finance (60)
· Fiscalité (22)
· Fonctionnaires (9)
· Foot (2)
· Fraternité (2)
· Fraudes (46)
· Gauche (10)
· Gauche africaine (1)
· Gaza (48)
· Génocide (8)
· Gouvernement PS (68)
· Gratuité (3)
· Grèce (89)
· Grève (52)
· Guerre (13)
· Haine (1)
· Handicap (6)
· Harcèlement (5)
· HD (48)
· Histoire (7)
· Hold Up (1)
· Hommage (12)
· Homophobie (8)
· Honneur (15)
· Hôpital (17)
· Humour (22)
· Hygiène (1)
· Hypocrisie (5)
· Idéologie (11)
· Ignominie (9)
· Impôts (10)
· Impressionisme (4)
· Inde (9)
· Indignés (26)
· Industries (16)
· Inégalités (10)
· Injustice (11)
· Inondations (4)
· Intégristes (12)
· Intermittents (6)
· International (19)
· Internet (31)
· Irak (8)
· Israël (26)
· Italie (22)
· Janus (2)
· Jaurès (1)
· Jean Ferrat (2)
· Jean Luc Melenchon (222)
· Jeunes (34)
· Jeunes communistes (10)
· Jeux (1)
· Journalisme (30)
· Justice (86)
· Kiev (7)
· L'écologie (4)
· L'europe (11)
· L'humanité (586)
· La gauche antilibérale (12)
· La Marseillaise (243)
· La Navale (7)
· La Poste (6)
· La presse (51)
· La réunion (7)
· La Seyne sur Mer (1)
· Le canard (81)
· Le droit au chapitre (8)
· Le Front de gauche (256)
· Le parti communiste (143)
· Le travail seule source de richesses (2)
· Lectures (6)
· Les luttes (24)
· Liban (2)
· Libéralisme (2)
· Libération des femmes (32)
· Libertés (55)
· Licenciements (8)
· Logement (29)
· Lois (1)
· Lybie (1)
· Maltraitance (1)
· Manifestations (79)
· Manipulations (26)
· Marche (3)
· Marine (14)
· Maroc (2)
· Marseille (7)
· Marxisme (2)
· Maternité (1)
· Mayotte (4)
· MEDEF (1)
· Médicaments (1)
· Mémoire (59)
· Mensonges (17)
· Métro (1)
· Migrants (6)
· Mineurs (2)
· Misère (9)
· Mode (2)
· Municipales (33)
· Musiques (19)
· Mutualité (2)
· Nationalisation (8)
· Nature (4)
· Nazisme (11)
· Négociations (2)
· Négociations de paix (2)
· Nucléaire (13)
· Orient (19)
· Otages (13)
· Ouvriers (5)
· Paix (13)
· Pakistan (2)
· Palestine (87)
· Panthéon (1)
· Paradis Fiscaux (2)
· Paris (1)
· Parlement (8)
· Patronat (3)
· Patrons (1)
· Pauvreté (69)
· Peintures (129)
· Philosophie (5)
· Photos (43)
· Pierre Laurent (53)
· Politique (80)
· Pollution (20)
· Populisme (4)
· Pour le changement (8)
· Pouvoir d'achat (11)
· Précarité (6)
· Prisons (2)
· Privatisation (1)
· Prix (20)
· Procédures (1)
· Racisme (32)
· Rapaces (4)
· Recession (10)
· Recherche (10)
· Religions (20)
· Renseignements (2)
· Rentabilité (2)
· République (3)
· Résistance (37)
· Responsabilité (3)
· Retraites (16)
· Revendications (9)
· Révolution (25)
· Rom (24)
· Russie (22)
· Sahara (2)
· Salaires (32)
· Salariés (16)
· Sans domicile fixe (2)
· Sans papiers (21)
· Santé (62)
· Scolarité (2)
· Sécurité sociale (28)
· Sénat (5)
· Sidérurgie (1)
· SMIC (4)
· SNCF (23)
· SNIASS (2)
· Sociale (24)
· Société (21)
· Solidarité (40)
· Sondages (8)
· Spéculation (14)
· Sport (163)
· Suicide (29)
· Sureté (6)
· Syndicats (59)
· Syrie (92)
· Telecom (8)
· Téléphonie (2)
· Tempete (3)
· Terrorisme (12)
· Tortures (5)
· Toulon (30)
· Trahison (2)
· Traité (58)
· Transports (14)
· Travail (4)
· Tristesse (4)
· Tromperies (26)
· Tunisie (27)
· Turquie (22)
· Ukraine (38)
· Union (1)
· Université (1)
· Urgence (1)
· Venezuela (60)
· Vietnam (5)
· Violences (9)
· Xénophobie (20)

Course à Sainte Anastasie
le monde sera beau
la-banderolle-unitaire
la-banderolle-unitaire.jpg
Thèmes

amis annonce article belle blog bonne cadre canard centerblog chez création divers

La une du canard enchaîné

Publié le 31/07/2014 à 13:21 par andrenicolas Tags : pcf frontdegauche solidarité partagedesrichesses
La une du canard enchaîné

canard



INTERVENTION MANIF PALESTINE SAMEDI 26 JUILLET

Publié le 31/07/2014 à 13:15 par andrenicolas Tags : pcf frontdegauche solidarité partagedesrichesses
INTERVENTION MANIF PALESTINE SAMEDI 26 JUILLET

Alain bolla pcf var

Permettez-moi, d’entrée de jeu, de condamner la décision du gouvernement et du préfet de paris d’interdire la manifestation parisienne d’aujourd’hui.
Cette nouvelle provocation vise à bâillonner la voix de milliers de personnes et particulièrement de jeunes, au moment ou plus que jamais le peuple palestinien a besoin de l’expression de la solidarité des progressistes du monde entier.
Les autorités françaises ouvrent ainsi la porte à des débordements et à toutes les manipulations possibles alors qu’elles ne prennent aucune initiative politique à la hauteur de la gravité du drame qui se déroule à GAZA.
Que les choses soient claires, nous n’avons pas l’intention ni de céder à la provocation, ni de céder à la pression et nous refusons les amalgames insupportables qui visent à assimiler les défenseurs des droits universels et du droit international que nous sommes à quelque forme que ce soit d’antisémitisme.
La responsabilité de cette nouvelle guerre, de ses crimes et de l’échec des dernières négociations incombe au gouvernement Israélien, qui malgré la trêve de quelques heures se prépare déjà à de nouvelles offensives d’envergure !
Son refus de mettre un terme à la colonisation de la Cisjordanie et à l’occupation de Gaza est à l’origine de cette crise majeure dans une partie du monde déjà très instable.
Dans un climat d’insupportable laisser faire, le massacre continue à Gaza avec plus de 800 morts, chaque jours un pas supplémentaire est franchi dans l’horreur !
Le soutien et le silence du gouvernement français sont lourds de conséquences et perpétuent l’impunité du gouvernement Israélien.
Nous sommes des citoyens français qui refusons le laisser faire et qui refusons d’être complices de ce qui pourrait devenir très rapidement un génocide.

Chers amis,
Un peu partout sur la planète les mobilisations des peuples font monter la pression pour exiger l’arrêt des bombardements et le respect du droit international par Israël.
Et c’est dans ce contexte de mobilisations que le conseil des droits de l’homme de l’ONU vient de relever que 74% des victimes des bombardements Israéliens sur Gaza sont des civils.
Ce conseil des droits de l’homme de l’ONU a adopté en conséquence une nouvelle résolution le 23 juillet, portant création d’une commission d’enquête internationale pour établir l’existence de crimes de guerre perpétrés par l’agression militaire israélienne à Gaza.
Cette résolution si elle n’est pas encore à la hauteur des évènements est une première étape de la reconnaissance de la responsabilité du gouvernement Israélien.
Pour autant ce texte a été voté par 29 voix pou, 17 contre dont les Etats unis et l’abstention des 17 pays européens dont la France.
Si les représentants de la France viennent une nouvelle fois de manquer aux engagements pris par notre pays pour le respect du droit international et pour promouvoir la paix au proche orient, leur vote est marqué par l’évolution des rapports des forces avec la multiplication de manifestations et d’expression en tout genre de la solidarité envers le peuple palestinien.
Le vote français est d’autant moins acceptable que la résolution appelle la Suisse, en qualité de dépositaire des conventions de Genève, à convoquer une conférence sur la situation humanitaire dans les territoires palestiniens.
Si l’initiative du conseil des droits de l’homme de l’ONU est intéressante, la situation d’urgence dans laquelle se trouve le peuple palestinien ne peut attendre les conclusions de cette commission d’enquête !
Chaque jour nous déplorons des dizaines de morts supplémentaires, des centaines de blessés, des destructions massives de maisons obligeant la population à l’exode.
Il y a urgence à placer le peuple palestinien sous protection internationale et à obtenir le plein respect du droit international, l’arrêt immédiat du massacre du peuple palestiniens et la levée du blocus de Gaza.
Il y a urgence à développer toutes les formes de solidarités qui sont complémentaires et qui participent toutes à élever le niveau du rapport des forces politiques pour peser davantage sur le gouvernement français, l’Union Européenne ? L4onu ET L4Etat d’Israël.
Sur ce point il n’y pas de concurrence entre la manifestation de dimanche et celles de mercredi et d’aujourd’hui, comme on a pu le lire dans les réseaux sociaux.
Personne ne veut récupérer quoique ce soit, il y a un collectif national qui compte plus de cinquante organisations qui donne le tempo et a appelé à manifester dimanche, mercredi et aujourd’hui.
C’est dans ce cadre que nous nous rassemblons pour être en cohérence, plus fort et plus efficace.
De nombreuses organisations, de nombreuses personnes sont dans le combat auprès du peuple palestinien depuis plus de cinquante ans, c’est un combat qui appartient en priorité au peuple palestinien mais dont les conséquences humaines, sociales et politiques, impactent posent des bien au-delà des territoires palestiniens.
C’est un combat qui porte la paix, la fraternité et la coopération entre le peuple pour l’émancipation de tous.
C’est un combat qui a besoin de la mobilisation des peuples comme cela a été le cas pour la libération de Nelson Mandela, après 40 ans d’emprisonnement.
C’est donc un combat qui appelle toutes les forces progressistes à travailler ensemble et c’est avec beaucoup de fraternité que nous tendons la main à celles et ceux qui ont organisés la grande manifestation de dimanche pour travailler ensemble à élever le niveau de l’intervention citoyenne.
Je dois vous signaler qu’une pétition à l’initiative d’une centaine de personnalité est en circulation et est relayée par le journal l’humanité.
Vous pouvez la trouver sur le journal bien sur mais aussi auprès des militants communistes et d’autres qui la porte.
Des voix du monde entier et d’Israël même s’élèvent qu’il faut entendre !
Le chemin de la paix ne s’ouvrira pas tant que des actes de guerre et la colonisation se poursuivront.

Voilà chers amis et camarades, c’est avec une détermination renforcée, à la hauteur des exigences de paix, et de respect du droit international que nous nous engageons pour mettre le peuple palestinien sous protection internationale

« C’est un carnage, une machine à viande hachée »

Publié le 31/07/2014 à 08:59 par andrenicolas Tags : pcf frontdegauche solidarité partagedesrichesses
« C’est un carnage, une machine à viande hachée »

Après une nuit et une matinée de bombardements intenses, l’armée israélienne a annoncé une trêve qu’elle n’a pas respectée. Le but : amener les Palestiniens à ne plus soutenir la résistance. Là encore, c’est un échec. Reportage dans le nord de Gaza.

La une de la Marseillaise

Publié le 31/07/2014 à 08:53 par andrenicolas Tags : solidarité indignés pcf front de gauche partage des richesses

 

http://www.lamarseillaise.fr/La Marseillaise

Être fidèle à Jean Jaurès

Publié le 31/07/2014 à 08:46 par andrenicolas Tags : pcf frontdegauche solidarité partagedesrichesses
Être fidèle à Jean Jaurès
Par Patrick le Hyaric, directeur de l'Humanité : «dans son éditorial fondateur de l’Humanité , Jaurès exposait une conception neuve de la presse, faisant du peuple, de ses combats et de ses espoirs, de sa soif de connaissances et de culture, le cœur du journal. Aujourd’hui encore nous voulons relever ce redoutable défi de "donner à toutes les intelligences libres les moyens de comprendre et de juger elles-mêmes les événements du monde"».

En ce centième anniversaire de l’assassinat de Jean Jaurès, «ce héros mort au-devant des armées»,une longue procession de personnalités, habituées à le citer à la fin des banquets, de récupérateurs, de manipulateurs de sa pensée, se déploie dans la grande sphère médiatique, bien loin des idéaux du fondateur de l’Humanité et député du Tarn. Beaucoup font semblant de le pleurer pour mieux continuer à encenser Clemenceautout en se retrouvant le plus souvent du côté des fauteurs de guerres aux quatre coins du monde. Jaurès, lui, jusqu’à son dernier souffle, aura tout fait pour éviter le déclenchement de cette boucherie qu’a constituée la Première Guerre mondiale. Il n’aura cessé de montrer qu’elle n’était motivée que par des volontés de domination impérialiste, l’appât de gains financiers et la conquête de territoires. Ceux qui, au sommet de l’État, ont eu cette idée saugrenue d’honorer en un seul jour tous les mortspour la France nourrissent toutes les confusions. Comment, en effet, commémorer dans le même élan le sanglant et absurde carnage de 1914 et le conflit où les démocrates durent à la fin des années 1930 affronter «la bête immonde» du nazisme ? À tout confondre, on brouille sciemment les repères, on perd la France et on égare nos concitoyens. Les mêmes dirigeants français qui, au gré des fades alternances, ont accepté l’affiliation de l’Union européenne à l’OTAN et rétabli notre pays dans le commandement intégré de cette machine de guerre, qui ont poussé à des aventures militaires hasardeuses, n’ont tenu aucun compte de ce fulgurant message de Jaurès lancé à la face du monde: «Donner la liberté au monde par la force est une étrange entreprise pleine de chances mauvaises. En la donnant, on la retire.» Et que dire de cette attitude présidentielle qui tourne le dos au meilleur de l’action de la France quand elle transforme l’occupation militaire israélienne et la colonisation en un banal «conflit de voisinage», qui établit une aberrante symétrie entre Israéliens et Palestiniens, cachant cette donnée fondamentale: il y a là-bas un colonisateur et une population qui subit la violence de la colonisation. La France de Jaurès agirait avec énergie à partir des résolutions des Nations unies pour faire taire d’urgence le fracas des bombes qui tuent dans leur lit et dans les écoles les enfants palestiniens. Au-delà, la France de Jaurès travaillerait sans relâche à la réunion d’une conférence internationale pour la justice et la paix au Proche-Orient, pour placer le peuple Palestinien sous protection internationale et pour permettre l’existence de deux États; un pour les Palestiniens dans les frontières de 1967 avec Jérusalem-Est comme capitale, l’autre pour les Israéliens leur garantissant le droit légitime à la sécurité. Se réclamer de Jaurès, c’est se placer au-dessus de soi pour faire vivre l’intérêt commundans un humanisme qui s’incarne dans la réinvention d’une République sociale, laïque, démocratique. C’est rechercher les moyens d’unir les forces indispensables pour entamer «ces grands changements sociaux qu’on nomme les révolutions» qui «ne peuvent pas ou ne peuvent plus être l’œuvre d’une minorité». Au moment où les multiples crises d’un capitalisme mondialisé et financiarisé font vaciller le monde, générant de nouvelles inégalités, surexploitant les hommes et la nature au point de menacer les écosystèmes, les récupérateurs de Jaurès devraient méditer cette sentence: «Il n’y a qu’un moyen d’abolir la guerre entre les peuples, c’est d’abolir la guerre économique.» Cela les conduirait à cesser les négociations, conduites dans le plus grand secret, autour du traité transatlantique. Ceux qui s’attachent à commémorer Jaurès pour mieux le «vitrifier» veulent le rendre inoffensif; cacher sa passion dans l’action, pour la justice sociale et l’égalité réelle, la complexité et la modernité de sa grande œuvre. Celle-ci porte le nom du combat patient et acharné pour l’unité socialiste et populaire.Elle montre aussi le chemin de la transformation sociale, sociétale, écologique, dans le cadre d’un processus unitaire, «ce que Marx a nommé magnifiquement l’évolution révolutionnaire», écrit-il en octobre 1901. «Elle consiste, selon moi, à introduire dans la société d’aujourd’hui des formes de propriété qui la démentent et qui la dépassent, qui annoncent et préparent la société nouvelle, et par leur force organique hâtent la disparition du monde ancien.» La politique gouvernementale tourne précisément le dos à cette recommandation, installant la prédominance des thèses les plus libérales et antisociales. Loin de l’idée jaurésienne selon laquelle la République démocratique doit changer de nature, de base économique, de contenu social et écologique par le changement du rapport des forces politiques et sociales. Ce devrait être selon Jaurès «une période mixte où les germes de la démocratie qu’avait neutralisée l’influence prépondérante de la bourgeoisie se développeront sous l’action prolétarienne. Ce sera une période de transition et de préparation où la classe ouvrière organisée commencera à entrer en partage de la puissance économique (…), où la classe ouvrière complétera son éducation économique en vue de l’ordre communiste». Que tout ceci soit médité par tous les militants et sympathisants de gauchedans les prochaines universités d’été serait le meilleur hommage qui puisse être rendu au fondateur de notre journal. Un hommage d’une grande actualité qui réaffirmerait avec force que la gauche, pas plus aujourd’hui qu’hier, n’a vocation à être la béquille du capital en crise. Elle doit offrir, en association avec un ample mouvement populaire, les moyens des transformations radicales, démocratiques pour le bien commun humain et écologique. Dans son éditorial fondateur de l’Humanité, Jaurès exposait une conception neuve de la presse, faisant du peuple, de ses combats et de ses espoirs, de sa soif de connaissances et de culture, le cœur du journal. Aujourd’hui encore nous voulons relever ce redoutable défi de «donner à toutes les intelligences libres les moyens de comprendre et de juger elles-mêmes les événements du monde». Quelle modernité ! Faire vivre l’Humanité et le pluralisme de la presse est plus que jamais d’actualité dans la puissante guerre idéologique. Jamais l’Humanité n’a pu vivre sans une osmose, une action commune de ses équipes et des lecteurs pour élargir son audience et sa diffusion. N’est-ce pas la plus haute marque de fidélité à l’œuvre vivante de Jean Jaurès ?

Par Patrick Le Hyaric
Jeudi, 31 Juillet, 2014

http://www.humanite.fr/

Igor Zenin

Publié le 30/07/2014 à 22:56 par andrenicolas Tags : pcf frontdegauche solidarité partagedesrichesses
Igor Zenin

Paysage

Italie : le quotidien de gauche l’Unità cesse de paraitre

Publié le 30/07/2014 à 21:47 par andrenicolas Tags : pcf frontdegauche solidarité partagedesrichesses
Italie : le quotidien de gauche l’Unità cesse de paraitre

« Ils ont tué l’Unità », titrait en « une » ce mercredi le journal qui fut l’organe du Parti communiste italien (PCI) depuis pratiquement sa fondation.

Les actionnaires privés et liquidateurs judiciaires de la publication ont décidé mardi de la suspension, à compter du 1er aout, de la parution du quotidien fondé par le philosophe et dirigeant communiste Antonio Gramsci en 1924.  Le journal était en difficulté financière ces dernières années. Il avait déjà cessé de paraitre pendant huit mois en 2000.  Face à l’absence d’un projet permettant le maintien de la parution du quotidien par les actionnaires, les journalistes ne signaient plus leurs articles ces derniers mois. Mardi, après l’annonce de la nouvelle de la suspension de l’Unita, le secrétaire du Parti démocrate (PD) Matteo Renzi a déclaré que sa formation est engagée « à 100% » pour trouver une « solution positive » à une « affaire qui concerne non seulement (…) le passé mais le futur de la gauche ».  Bien qu’étant l’expression de l’aile sociale-démocrate du PD, le titre se démarquait des autres – à l’exception du Manifesto – par une attention portée aux luttes sociales et au mouvement syndical.
Gaël De Santis
Mercredi, 30 Juillet, 2014
Gaël De Santis
Mercredi, 30 Juillet, 2014
« Ils ont tué l’Unità », titrait en « une » ce mercredi le journal qui fut l’organe du Parti communiste italien (PCI) depuis pratiquement sa fondation.
Les actionnaires privés et liquidateurs judiciaires de la publication ont décidé mardi de la suspension, à compter du 1er aout, de la parution du quotidien fondé par le philosophe et dirigeant communiste Antonio Gramsci en 1924.  Le journal était en difficulté financière ces dernières années. Il avait déjà cessé de paraitre pendant huit mois en 2000.  Face à l’absence d’un projet permettant le maintien de la parution du quotidien par les actionnaires, les journalistes ne signaient plus leurs articles ces derniers mois. Mardi, après l’annonce de la nouvelle de la suspension de l’Unita, le secrétaire du Parti démocrate (PD) Matteo Renzi a déclaré que sa formation est engagée « à 100% » pour trouver une « solution positive » à une « affaire qui concerne non seulement (…) le passé mais le futur de la gauche ».  Bien qu’étant l’expression de l’aile sociale-démocrate du PD, le titre se démarquait des autres – à l’exception du Manifesto – par une attention portée aux luttes sociales et au mouvement syndical. 
- See more at: http://www.humanite.fr/italie-le-quotidien-de-gauche-lunita-cesse-de-paraitre-548626#sthash.kwlNQ6m9.dpuf

La une de l'humanité

Publié le 30/07/2014 à 21:41 par andrenicolas Tags : partage des richesses indignés solidarité front de gauche pcf

Michèle Sibony : Il est scandaleux qu’on n'arrête pas Israël

Publié le 30/07/2014 à 19:03 par andrenicolas Tags : pcf frontdegauche solidarité partagedesrichesses

Manifestation contre le massacre à Gaza, Avignon

Publié le 30/07/2014 à 18:52 par andrenicolas Tags : pcf frontdegauche solidarité partagedesrichesses

DERNIERS ARTICLES :
« C’est un carnage, une machine à viande hachée »
Après une nuit et une matinée de bombardements intenses, l’armée israélienne a annoncé une trêve qu’elle n’a pas respectée. Le but : amener les Palestiniens à ne plus sou
La une de la Marseillaise
  http://www.lamarseillaise.fr/
Être fidèle à Jean Jaurès
Par Patrick le Hyaric, directeur de l'Humanité : «dans son éditorial fondateur de l’Humanité , Jaurès exposait une conception neuve de la presse, faisant du peuple, de s
Igor Zenin
Paysage
Italie : le quotidien de gauche l’Unità cesse de paraitre
« Ils ont tué l’Unità », titrait en « une » ce mercredi le journal qui fut l’organe du Parti communiste italien (PCI) depuis pratiquement sa fondation. Les actionnaires p